Panama et Nicaragua : un siècle de rivalité des deux canaux par le docteur Christian Moreau

15 mai 2014

L’incontestable réussite technique et économique du Canal de Panama, ouvert il y a exactement cent ans, induit à penser que le canal interocéanique ne pouvait exister qu’en son lieu actuel. C’est méconnaitre que la situation présente ne s’est imposée qu’aux termes de multiples alternatives, opposant en particulier le trajet par Panama au trajet par le Nicaragua. La rivalité entre les deux trajets remonte en fait à plus de cent cinquante ans, dès que les premières explorations ont été entreprises en vue de la construction effective de la grande voie maritime à travers l’isthme américain. L’objet de la conférence visera à présenter l’histoire surprenante de cette longue rivalité entre Panama et Nicaragua, commencée au milieu du dix-neuvième siècle, en France même, mais toujours d’actualité si l’on en juge par le projet qui nous est aujourd’hui annoncé d’une construction d’un canal du Nicaragua sous concession chinoise.

Dans une première partie il sera brièvement rappelé l’histoire du choix du tracé par Panama, largement influencé par Ferdinand de Lesseps, mais ensuite entretenu, malgré la faillite initiale des français, par Philippe Bunau-Varilla qui parvint à convaincre le Président américain Théodore Roosevelt de poursuivre les travaux en ce lieu. L’actualité du canal, depuis sa rétrocession au Panama, sera présentée à travers les considérables travaux d’élargissement en cours.

Dans une seconde partie il sera exposé l’histoire des diverses tentatives de construction d’un canal rival à travers le Nicaragua : les premiers projets français des années 1850 (L.N. Bonaparte et Léopold Belly) ; le projet Menocal de 1879, rejeté par Lesseps ; le grand projet américain de 1895 à 1902, faisant suite au constat de l’échec français à Panama ; les nouvelles études américaines des années 1930. Toutes ces tentatives, demeurées infructueuses, éclairent sur la nature des difficultés techniques en cause. Cette connaissance de l’histoire permet de porter un regard mieux éclairé sur la dernière actualité de ce grandiose projet, dont le Nicaragua nous annonce la renaissance en 2015 sous l’égide du groupe chinois HKND. Que faut-il réellement penser de la faisabilité de l’entreprise, telle qu’elle nous est aujourd’hui décrite ?

Les promoteurs du canal du Nicaragua sauront-t-ils tirer les leçons de l’histoire de son grand rival, le canal de Panama ?

Paris, La Défense, auditorium T1 GDF SUEZ.